lundi 8 juin 2015

à l'attaque du jersey!

Alors, le jersey... mmh disons que mon premier essai en février n'avait pas été très concluant.

Mais avec ma nouvelle machine à coudre, je me sentais mieux armée pour m'y remettre alors entre avril et mai, j'ai cousu comme une acharnée:

Un t-shirt Trèfle
Il s'agit d'un patron de chez Blousette Rose (clic) qu'elle a offert aux abonnés de son blog pour les 5 ans de celui-ci, merci Thia!
Je suis partie sur un jersey blanc 100% coton plutôt fin que j'ai également utilisé pour le Trop Top (ici) et le Plantain manches courtes (présenté plus bas).



Le modèle est sympa, peut-être un peu large et je l'ai coupé un peu court. J'ai ôté d'office 6 cm en longueur, c'était un peu trop... Et surtout, l'encolure est cousue sur l'envers et non sur l'endroit du t-shirt ce qui ne donne pas forcément le résultat escompté! Mais je l'aime bien et c'est moi qui l'ai fait!!
 
***

Un t-shirt Plantain manches longues
Patron méga connu qu'on ne présente plus (ici).

Pour mon premier plantain, j'avais coupé le haut en 34 et la taille en 36, ce qui donnait un résultat trop évasé au niveau des hanches.  
Ce coup-ci, j'ai tout coupé en 34 ce qui est mieux mais je le trouve encore très légèrement trop évasé en bas - c'est la perfectionniste qui parle...
Le tissu est un jersey épais bleu marine 96% coton, 4% spandex: il a été très simple à coudre, le bonheur! Il est très agréable et bien chaud.

 

Je l'aime beaucoup ce t-shirt. Cette fois-ci, j'ai bien cousu la bande d'encolure endroit sur endroit avec le t-shirt mais pour la surpiqûre j'ai fait un peu n'importe quoi... Car c'était AVANT que je ne lise les instructions limpides du Trop Top d'Ivanne!

***
Un t-shirt Trop Top 
Pleine de confiance, je me suis dit que ça allait être un petit chef d’œuvre celui-ci... et j'ai galéré comme une malade avec mon encolure qui ne s'étirait pas correctement et qui roulottait à mort! Je l'ai déjà publié ici.


***
Un t-shirt Plantain manches courtes
J'ai donc repris à tête reposée la fiche jersey d'Ivanne et après quelques tests sur mon tissu jersey blanc, le verdict est tombé... le tissu est extensible mais pas élastique, c'est-à-dire qu'une fois étiré il ne revient pas à sa forme initiale, c'est donc un tissu de mauvaise qualité d'où mes petites galères ;)
Bon, j'ai quand même tenté un autre essai et là, je dois avouer que je suis plutôt fière de mon encolure!

Tadaaaaam!!!
 
J'ai un peu repris les côtés de manière à ce que le t-shirt soit un peu moins évasé sur les hanches et j'ai inséré une bande d'entoilage pour la couture d'épaule. Bien pratique un p'tit t-shirt blanc qui passe partout!

*****
Je me suis posée des milliers de questions, je m'en suis faite une montagne de ce jersey. Alors je voulais ajouter ce petit mémo pour moi (!) et pour ceux que cela peut intéresser...

Les réglages

Je n'ai pas de surjeteuse donc j'ai tout fait avec ma machine à coudre mécanique.
Elle a un point stretch que je ne trouve pas très beau alors j'utilise un point zigzag d'une longueur de 2 cm et d'une largeur d'1 cm avec une aiguille adaptée. J'utilise ce point pour toutes les coutures à réaliser.

Je me suis posée la question - suite à ce post très intéressant de Thia sur le jersey - d'utiliser parfois un point droit, parfois un point zigzag en fonction de l'élasticité requise par le vêtement mais il semble au final beaucoup plus simple de toujours faire un point zigzag.

J'utilise une aiguille double adaptée de largeur 4 mm pour faire les ourlets et parfois l'encolure. Je règle ma machine sur un point droit d'une largeur de 3 cm.

Arghh.. mon tissu roulotte!!

J'ai testé deux techniques:

#1/ Appliquer avec un spray un mélange fécule + eau - par ici, la recette
Effectivement, ça marche car ça rigidifie le tissu mais il faut ensuite laver son ouvrage sinon la fécule attire les p'tites bêtes (mmmh, sympa...). J'ai testé ce truc pour les ourlets mais je ne pense pas que ce soit adapté pour l'encolure qui nécessite justement que le tissu soit étirable.

#2 Surfiler le tissu
Ivanne propose dans sa fiche Jersey (merci encore Ivanne) de surfiler la bande d'encolure. C'est ce que j'ai fait pour le Plantain manches courtes et l'assemblage a été beaucoup plus facile. A l'essayage, je trouvais l'encolure un peu rigide donc j'ai recoupé la partie surfilé et - magie! - mon encolure a retrouvé son élasticité.


Et voilà! Qu'est-ce que j'ai été bavarde...

Aucun commentaire: