jeudi 10 septembre 2015

La robe de rentrée #1


J'avoue... cette robe n'était pas prête pour le jour J, ni le sac à doudou d'ailleurs!

Ma môman m'ayant gentiment prêtée sa machine à coudre le temps que nos cartons arrivent en France, j'ai quand même pu faire un peu de couture sur un coin de table, sans planche à repasser, bref... c'était pas l'idéal mais j'avais tellement envie de lui coudre cette jolie robe!

Il s'agit de la robe chasuble issue du livre Les Intemporels pour Enfants, je trouve le modèle vraiment sympa - et facile à coudre - même si la photo du bouquin ne met pas vraiment le modèle en valeur.

Le tissu avec ses petites cerises et ses petites fleurs est mignon tout plein et j'ai ajouté un croquet rouge autour de la bavette pour le rappel de couleur. Ah, ah, trop bonne l'idée du croquet... sauf que bien sûr elle ne vient pas de moi, j'avais repéré ce détail chez les Reloux quand j'avais cousu ce modèle pour La Grande.


Mon seul regret est de ne pas l'avoir cousu cet été car La Petite aime bien la porter sans rien dessous et même si elle n'est pas du tout frileuse - elle doit avoir hérité ça de notre séjour prolongé en Ecosse ;) - je ne peux quand même pas la laisser partir comme ça à l'école.

Les boutonnières sont un peu hautes, ce qui fait que je n'ai pas croisé les bretelles dans le dos afin que la robe ne lui arrive pas sous le menton ;(
Si j'en ai le courage, j'en referai des boutonnières un peu plus basses... mais rien n'est moins sûr!



Patron: Robe Chasuble, Les Intemporels pour Enfants
Taille: 2 ans
Fournitures: 65 cm de tissu (un peu tendu mais c'est rentré tout juste),
 50 cm de croquet rouge Mondial Tissus, 30 cm d'élastique, du biais bleu marine pour l'ourlet


Et pour finir, le petit sac à doudou qui a fini en sac à playmobils... et que j'ai dû faire en deux exemplaires: deux filles = deux sacs. Bah, oui!
Je commence à les coudre les yeux fermés ces p'tit sacs depuis le temps que j'en fais. Je crois bien que ce sont les numéros 11 et 12!


Tuto: Ma Petite Pochette, Mes Petites Coutures

Aucun commentaire: