dimanche 20 septembre 2015

Mon petit challenge...


Mon premier patron "presque" maison! Je dis bien "presque" parce que je me suis appuyée sur une partie d'un patron existant même si je l'ai beaucoup modifié...

***
Petit aparté
J'avais laissé tomber la couture enfant depuis quelques mois et pour cause... Au mois de juin dernier, j'avais cousu deux Lotta Dress - une pour chacune des filles ici et - mais après avoir sué sur ma machine pas mal d'heures, pas moyen de leur faire porter... Et je me suis trouvée dans une situation un peu ridicule où j'étais en train de négocier pied à pied (leur promettant des bonbons ou je ne sais plus trop quoi...) pour leur faire porter. 
Tout ça devenant vraiment pathétique, je me suis dis qu'il était temps de lever un peu le pied sur la couture pour mon ingrate adorable progéniture.
Fin de l'histoire: les fameuses robes ont été bien portées cet été - sans bonbon ni chocolat à la clef, promis ;) - et puis de nouvelles envies ont pointé le bout de leur nez...


***

Comme celle de "cloner" une robe chasuble de Vertbaudet que la Grande a beaucoup porté l'hiver dernier mais qui est devenue trop courte. Je suis partie la fleur au fusil et je me suis assez vite aperçue que faire un patron "from scratch", ce n'est pas si simple (oui c'est même un métier!).


Je me suis appuyée sur le patron de la robe chasuble de Petit Citron que je connaissais déjà en apportant pas mal de modifications:
- Je n'ai gardé que le haut car je voulais froncer le bas de la robe
- J'ai creusé l'encolure qui est très proche du cou
- J'ai doublé le haut de la robe car j'avais trouvé les parements peu esthétiques
- J'ai ajouté une patte de boutonnage dans le dos en me basant sur les explications limpides de Coupe Couture (merci!)
- J'ai froncé un rectangle de 100 cm de large pour être raccord avec mon mètre de biais argenté


En repensant à tout ça ce matin, je me suis rendu compte que j'aurais pu utiliser le patron de la Lotta Dress qui m'aurait évité bien des prises de tête et fait gagner du temps... Au final, c'est plutôt sympa de sortir des sentiers battus.

Comme je n'étais pas certaine d'atteindre un résultat potable, j'ai utilisé une grosse chute de tissu dont je ne savais pas quoi faire. Voyant la robe prendre forme, je me suis dit qu'il fallait lui donner un peu de piment pour la rendre un peu plus sympa d'où l'ajout du passepoil et du biais argentés.


Au final, cette robe est plutôt jolie mais les finitions ne sont pas aussi belles que si j'avais suivi un patron du début à la fin. Mais j'ai pu tester de nouvelles techniques comme la pose d'un biais pour les emmanchures et la patte de boutonnage dans le dos.
J'ai aussi fini par comprendre comment fonctionne ma pince pour poser des pressions... J'avais bien crû la jeter par la fenêtre l'hiver dernier tellement je m'étais arraché les cheveux avec.... En fait, c'est hyper simple, il suffit de bien lire le mode d'emploi ;)


A bientôt!

1 commentaire:

Alice a dit…

Cette petite robe est absolument superbe :-)