jeudi 4 août 2016

Limiter ses déchets à la pause déj

Une fois n'est pas coutume, j'avais envie de partager quelques pratiques mises en oeuvre ces derniers mois.

Le zéro déchet est un sujet auquel je suis très sensible depuis notre retour d'Ecosse. Par mimétisme, j'avais mis en place à Édimbourg des pratiques zéro déchets : 

> usage de petites gourdes dans nos déplacements
> utilisation de l'eau du robinet pour boire
> petites boîtes en plastiques pour transporter les snacks des filles
> arrêt du papier alu
> achat de certains aliments en vrac (levure de bière, raisins).

C'est du petit niveau par rapport à Bea Johnson mais c'est un début (!) 


De retour en France, j'ai continué  ces pratiques mais la question s'est surtout posée pour la pause déjeuner.


Ayant repris le boulot et son rythme infernal, mes pauses dej sont très courtes et réalisées devant mon ordinateur (ça fait rêver, n'est-ce pas?). Je suis une adepte du sandwich /salade /plat de pâtes à emporter et c'est regardant ma poubelle - et celles de mes collègues - remplies de sacs en papier, bols et couverts en plastique que j'ai commencé à me sentir mal. Tant de déchets non triés ni recyclés...



J'ai rapidement mis en place des pratiques "basiques":

> une tasse - abandonnée par un collègue - pour le café/ thé au lieu d'un gobelet plastique ou cartonné
> un grand gobelet pour boire suffisamment d'eau et ne plus acheter de bouteilles en plastique, acheté chez Altermundi(ici)
> des couverts en bambou - récupérés lors d'un déjeuner plateau-repas - pour ne plus en demander dans les établissements où j'achète mes plats à emporter
> une serviette en tissu offerte par un de mes cousins
> je conserve aussi les sacs en papier pour les rapporter d'une fois sur l'autre

C'était bien mais j'avais envie d'aller plus loin en amenant ma "gamelle" chez les restaurateurs pour éviter de jeter tous les jours une barquette ou un bol en plastique. 

Après moult hésitations, j'ai demandé il y a un mois à un des restaurateurs où je vais habituellement si je pouvais amener ma box et quelle contenance convenait. Ma demande a été chaleureusement accueillie (ouf!) et je commence à élargir le cercle de restaurateurs qui veulent bien remplir ma boîte :)



J'ai opté pour une boîte en verre avec un couvercle hermétique car je la laisse sur mon lieu de travail et ,comme je la lave à la main, je trouve que le verre est plus clean que le plastique.

Cela peut sembler dérisoire mais ces petites graines vertes sont la source d'une grande fierté :)

1 commentaire:

Alice a dit…

Super, quelle chance d'avoir trouvé le restaurateur qui veut bien de ta boîte ! Je suis dans la même optique que toi (même si j'ai encore du boulot...) mais petit à petit nous diminuons largement notre quantité de déchets :-)